Comment prévenir les dommages auditifs lors de l’utilisation d’écouteurs


Nous aimons tous nos écouteurs et profiter de l’intimité qu’ils nous offrent, mais en même temps, nous devons être conscients des dangers casque présents. Beaucoup de gens manivelle jusqu’à des niveaux malsains et endommager leur audition à long terme.

Le grand avantage des écouteurs est la possibilité d’entendre chaque petit détail dans la musique, c’est pourquoi les professionnels utilisent des écouteurs au lieu de haut-parleurs. Avec les écouteurs, le son se déplace directement des transducteurs aux tympans sans distorsion.

La perte auditive peut avoir un effet substantiel sur la capacité de la personne à entendre des détails musicaux qui annulent l’utilisation d’écouteurs haut de gamme. L’utilisation d’écouteurs de façon responsable et l’apprentissage de la façon d’éviter les dommages auditifs devrait être l’une des choses que tous les audiophiles et même les utilisateurs réguliers d’écouteurs devraient être conscients.

Ci-dessous vous trouverez quelques lignes directrices pour l’écoute sécuritaire qui devrait être utile pour éviter une visite non désirée médecin oreille. (Gardez à l’esprit que l’information donnée ne remplace pas l’expertise médicale, consultez un vrai médecin pour un diagnostic de votre état.)

Les écouteurs sans fil Bluetooth sont-ils sécuritaires?

Avec chaque nouvelle technologie, il ya une chance qu’il est nocif pour le corps humain. Bluetooth a été autour pendant un certain temps, mais certaines personnes remettent encore en question sa sécurité.

Alors, Bluetooth est sûr?

Bref, oui. Selon les dernières recherches scientifiques, aucune donnée ne montre un lien entre l’utilisation de Bluetooth et les conditions de santé indésirables.

En bref, Bluetooth n’affecte pas la santé de votre corps.

En fait, le contraire est plus vrai. Parce que Bluetooth ne fonctionne qu’à courte portée, il émet en fait moins de rayonnement que les antennes mobiles à longue portée.

Ainsi, lorsque vous utilisez votre téléphone pour parler, vous recevez plus de rayonnement que si vous avez utilisé un casque Bluetooth ou un casque / écouteurs avec un microphone.

Le Bluetooth émet un signal similaire à celui d’un Wi-Fi, sauf beaucoup plus faible. Et la plupart des gens n’ont aucun problème à être dans une zone couverte par wi-Fi, donc vous ne devriez certainement pas vous soucier de Bluetooth. C’est parfaitement sûr.

Le rapport du Centre international de recherche sur le cancer de l’OMS sur l’utilisation du téléphone et le cancer révèle qu’il n’y a aucun lien entre les deux. L’utilisation et le rayonnement du téléphone ne semblent avoir aucun impact sur l’apparition plus élevée du cancer.

Bien que cette technologie soit relativement nouvelle et qu’une recherche scientifique appropriée nécessite des études plus longues, seulement plus de temps nous donnera une réponse plus définitive.

Mais gardez à l’esprit, les études qui ont été faites jusqu’à présent ne trouvent rien de nocif avec les écouteurs Bluetooth sans fil.

Si vous voulez en savoir plus sur la technologie sans fil, consultez notre explication tech bluetooth.

Les écouteurs antibruit sont-ils sécuritaires?

Certaines personnes pourraient entendre parler de la nouvelle soi-disant casque antibruit qui utilisent une nouvelle technologie de “annulation” du bruit.

Et la question « La technologie d’annulation du bruit est-elle sûre ? » se pose.

La réponse : « La technologie d’annulation du bruit est parfaitement sûre. »

Le fait est que cette technologie n’est pas aussi nouvelle que vous le pensez. Il a été utilisé pour la première fois dans les « écouteurs » dans les années 1950, alors que le brevet technologique à lui seul a été accordé pour la première fois en 1936. Pas si nouveau hein.

Mais il est vrai que l’annulation du bruit est devenue populaire au cours des dernières années.

Maintenant, si vous comprenez comment la technologie fonctionne, vous comprendrez qu’il n’y a aucun moyen que cette technologie pourrait vous nuire avec.

Pour résumer le fonctionnement de l’annulation du bruit…

Fondamentalement, le microphone capte le bruit environnant et envoie cette information aux circuits du casque. Les circuits créent alors un son opposé et l’envoient au casque afin que le son « s’annule » avant qu’ils n’atteignent vos oreilles.

De cette façon, vous n’entendez pas toutes les gammes qui sont réellement présents dans votre environnement. C’est une jolie technologie non?

La technologie d’annulation du bruit ne peut pas vous nuire en aucune façon, mais en utilisant trop élevé d’un volume peut. En savoir plus à ce sujet ci-dessous.

Fonctionnement de l’oreille (explication simple)

Anatomie de l’oreille

Anatomie de l’oreille expliquée

De l’image ci-dessus, vous pouvez imaginer comment le son se déplace le long du canal auditif externe, également appelé canal auditif, à la membrane tympanique ou tympan et le fait vibrer. Eardrum transfère la vibration aux 3 os appelés Malleus, Incus et Stapes qui amplifient le son.

Le dernier os vibrant, également le plus petit os du corps humain, Stapes, est attaché à la Cochlée qui, à l’aide de cellules capillaires fluides et sensibles au son, transforme la vibration en signaux électriques se rendant au cerveau.

Il s’agit d’une explication simplifiée de la façon dont l’oreille entend les sons et envoie ses informations au cerveau.

OSHA Regulation 1910.95 table

Règlement de l’OSHA 1910.95

La table de gauche montre à quelle vitesse les dommages auditifs peuvent se produire à différents niveaux de volume. Plus le son est fort, plus il y a de dommages auditifs rapides.

L’OSHA (Occupational Safety and Health Administration) autorise des niveaux de bruit en milieu de travail allant jusqu’à 90 dB pour une journée de travail de 8 heures. En outre, une exposition plus élevée au volume est également permise, mais pour des périodes plus courtes.

Niveaux décibels de sons communs

Niveaux décibels de sons communs

Loudness of Everyday Sounds

Beaucoup de gens éprouvent des niveaux de bruit forts et donc nocifs tous les jours, mais parce qu’ils sont exposés aux sons pour des périodes plus courtes de temps les effets nocifs ne montrent pas immédiatement.

Gardez à l’esprit que les dommages auditifs peuvent s’accumuler au fil du temps, mais parce qu’ils se produisent graduellement, sur de nombreuses années, il est presque impossible de reconnaître la différence dans votre audition.

Votre audition peut être endommagée en raison des effets cumulatifs dans votre environnement, mais parce que vous n’avez rien à comparer avec, votre cerveau ne vous alerte pas à ce sujet.

La seule mesure réelle des dommages auditifs peut être fait avec un examen médical par un médecin que vous devriez visiter si vous êtes préoccupé par votre capacité auditive.

Les statistiques du tableau de comparaison de Décibels (Loudness) ont été tirées d’une étude de Marshall Chasin , M.Sc., Aud(C), FAAA, Centre for Human Performance – Santé, Ontario, Canada. Il y avait quelques lectures contradictoires et, dans de nombreux cas, les auteurs n’ont pas précisé à quelle distance les lectures ont été prises ou ce que le musicien jouait réellement. En général, quand il y avait plusieurs lectures, la plus élevée a été choisie.

Loudness of Musical Noise

Niveaux décibels d’instruments de musique

Certains instruments de musique peuvent également produire des niveaux de bruit dommageables bien que l’exposition à long terme soit généralement évitée puisque la musique utilise différents niveaux de bruit.

Si vous visitez des concerts avec de la musique forte fréquemment, vous pourriez avoir un problème avec les dommages auditifs au fil du temps. Certaines recherches suggèrent que le bruit fort et constant cause plus de dégâts que la musique qui est perçue comme agréable par l’auditeur, mais il est préférable de ne pas compter dessus.

Quel type de dommages auditifs peut se produire en raison des niveaux de bruit

Il existe 3 types de dommages auditifs :

  • Perte auditive conductrice
  • Perte auditive sensorielle
  • Perte auditive mixte (combinaison des deux)

Perte auditive conductrice

La perte auditive conductrice se produit lorsque le mécanisme conducteur qui transfère les vibrations sonores du canal auditif moyen à l’oreille interne ne fonctionne pas correctement ou du tout. Les dommages peuvent se produire en raison de la maladie, diverses conditions et l’abus de bruit.

Une perte auditive conductrice peut entraîner l’audition de tous les sons à un volume inférieur, tandis que l’oreille fonctionne toujours correctement à une énergie plus élevée nécessaire pour entendre la même intensité. Vous pouvez toujours entendre toutes les fréquences, mais vos oreilles ont besoin de plus d’énergie (fort) pour envoyer un signal sonore à l’oreille interne et le cerveau à la fin.

Le plus souvent, la perte auditive conductrice peut être traitée pour supprimer complètement ou partiellement l’obstacle auditif. Divers traitements médicaux combinés avec des aides auditives améliorent considérablement la capacité du patient d’entendre normalement et ainsi aider le patient à communiquer normalement avec ceux autour.

Perte auditive sensorielle

La perte auditive sensorielle est, comme le mot le dit, une combinaison de perte auditive sensorielle et neuronale. Une déficience auditive sensorielle et neuronale (également connue sous le nom de rétrocochlear) peut exister dans une seule oreille. La seule façon de différencier les deux est avec des tests audiométriques en profondeur. Les raisons les plus courantes pour les dommages auditifs neurosensoraux sont les dommages à l’oreille interne ou aux nerfs auditifs.

L’organe endommagé de Corti (également appelé organe en spirale) et les cellules ciliées endommagées, étant incapables de stimuler les nerfs, sont le plus souvent associés à la perte auditive sensorielle. L’incapacité des nerfs auditifs à envoyer au-dessus de l’information neurochimique est la cause la plus commune de la perte d’audition neurale.

Même avec la technologie moderne d’aujourd’hui dans le domaine médical, il n’est pas toujours possible de déterminer les causes de la perte auditive neurosensorielle et il est plus difficile à traiter que la perte auditive conductrice. Le plus souvent, il s’agit d’une condition permanente qui ne peut être traitée qu’au niveau symptomatique avec des aides auditives. Gardez à l’esprit qu’avec la perte auditive neurosensorielle peut non seulement causer une sensibilité plus faible à l’intensité sonore, mais aussi la distorsion ou l’incapacité d’entendre certaines fréquences, même lorsqu’elles sont présentes à un niveau autrement audible.

Perte auditive mixte

La perte auditive mixte est, comme son nom l’indique, une combinaison de perte auditive neurosensorielle et conductrice qui ne peut être améliorée qu’en traitant le mécanisme conducteur sonore tandis que les dommages sensoriels et/ou neuronaux sont aidés avec des aides auditives. Cette condition est permanente et l’aide médicale professionnelle est nécessaire pour remédier à la condition.

Comment savoir si vous avez des dommages auditifs (symptômes de dommages auditifs)

Gardez à l’esprit que les dommages auditifs ne sont pas toujours permanents et peuvent se produire temporairement après avoir été exposés à des situations dommageables. Le traitement médical en temps opportun peut dans de nombreux cas aider le patient à se remettre complètement de la perte de l’ouïe.

En outre, à peu près toutes les personnes sont sujettes à une perte auditive progressive. Les effets de la perte auditive progressive peuvent s’accumuler au fil du temps, mais parce que cela se produit sur de nombreuses années, il est très difficile de repérer et de demander de l’aide médicale assez tôt.

Après avoir été exposé à un son fort les signes les plus communs de perte auditive sont les:

  • Muffling de la parole en général
  • Difficulté à comprendre la parole de certains mots (en raison de l’insaque ne pouvant pas entendre des fréquences spécifiques)
  • Difficulté à suivre d’autres personnes qui parlent, leur demandant de ralentir dans un environnement bruyant
  • Bourdonnement ou bourdonnement dans les oreilles (acouphènes)

N’importe lequel des symptômes ci-dessus peut se produire lorsque vous êtes exposé à des bruits forts pendant une période prolongée. Lorsque vous êtes dans un club avec de la musique forte pendant trop longtemps, il est très fréquent de rencontrer beaucoup de symptômes décrits ci-dessus. Heureusement, après un certain temps, votre audition devrait s’améliorer, mais si vous continuez à abuser de vos oreilles comme celle-ci les dommages peuvent devenir permanents.

Comment savoir si mes écouteurs sont trop forts?

Si vous utilisez un amplificateur et un appareil de jeu puissant, il est très facile de manivelle jusqu’à la manivelle jusqu’à des volumes malsains sans le savoir nuire à votre audition à long terme. Si vous éprouvez l’un des symptômes ci-dessus après l’utilisation d’écouteurs, c’est un signe que vous avez écouté à un volume trop fort.

Comment définir le volume sûr avec des écouteurs ?

Table Fletcher Munson Loudness

La courbe de loudness Fletcher-Munson ci-dessus montre comment la perception de la musique est changée à différents niveaux de bruit. La bruance dépend du volume et de la fréquence du son. C’est pourquoi des volumes plus faibles sont moins amusants à écouter. Vous pouvez clairement voir la courbe non linéaire dans l’image ci-dessus.

Cela explique pourquoi tant de gens veulent augmenter le volume de la musique qu’ils aiment. Avec un certain rééquilibrage de la tonalité, vous pouvez ajuster le spectre d’amplitude à des niveaux de volume inférieurs pour avoir un son plus agréable. Malheureusement, les filtres dynamiques nécessaires pour ajuster le spectre ne sont pas disponibles pour un utilisateur moyen et ne sont utilisés que dans la production professionnelle.

Avec les égalisateurs présents dans de nombreux appareils de jeu modernes, vous pouvez ajuster certaines fréquences pour produire un son plus naturel et plus attrayant. L’ajustement des aigus et des basses, des hautes et basses fréquences vous donnera les meilleurs résultats.

La configuration d’un niveau de volume sûr avec des écouteurs dépend du type d’écouteurs utilisé et de l’environnement. Puisque la plupart des gens n’ont pas un compteur SPL (niveau de pression sonore) juste pour déterminer les niveaux de volume sûrs, vous devez utiliser différentes méthodes.

Un test simple dans un environnement calme qui vous dira si vos écouteurs sont trop forts est de le faire:

Montez le volume d’écouteurs à votre niveau préféré, puis les retirer de vos oreilles et les tenir dans vos mains tendues en face de vous. Si vous pouvez encore entendre la musique clairement, vos écouteurs sont trop forts. Cette méthode ne fonctionne que dans un environnement paisible et ne donne pas les bonnes informations de volume dans les endroits bruyants.

Si vous utilisez des écouteurs à dos ouvert la bonne façon de dire si votre volume est sain est la capacité d’avoir une conversation normale avec une autre personne à proximité. Tant que vous pouvez porter une conversation avec des écouteurs à dos ouvert, votre volume est assez faible.

L’utilisation d’écouteurs dans les rues bruyantes et animées est légèrement différente. Une étude menée sur le volume de musique que les gens utilisent dans une rue animée a montré que beaucoup de gens ont augmenté le volume en raison du bruit de l’environnement à plus de 80 dB (jusqu’à 80 dB n’est pas dangereux). La majorité des gens utilisent des niveaux dangereux de volume dans les espaces publics bruyants.

Pour éviter que votre ouïe ne cause des dommages cumulatifs, obtenez une paire d’écouteurs isolants ou des écouteurs antibruit. Ces types d’écouteurs sont bons pour enlever le bruit de fond indésirable afin que vous puissiez profiter de votre musique sans blesser vos oreilles.

f vous utilisez des écouteurs pour un usage professionnel, un limiteur audio est une idée intelligente car il vous protégera contre plus d’abus de votre audition à long terme, néanmoins, les mêmes principes s’appliquent, mais vous le savez probablement déjà si vous êtes dans le secteur de la musique.

Quand consulter un médecin immédiatement?

Si vous éprouvez l’un des symptômes suivants, il serait sage de demander de l’aide médicale dès que possible.

Les symptômes graves de perte auditive sont les :

  • Étourdissements aigus ou chroniques
  • Douleur et inconfort dans les oreilles
  • Drainage des oreilles
  • Perte auditive grave d’une oreille (ou des deux)

Le médecin peut dans de nombreux cas prescrire des médicaments qui réduisent considérablement la perte auditive à long terme.

Comment utiliser les écouteurs de façon responsable

La solution est d’être conscient du fait que les écouteurs peuvent être dangereux pour votre audition si utilisé dans le mauvais sens.

Chaque fois que vous éprouvez l’un des symptômes de perte auditive, n’oubliez pas de réduire votre volume de musique ou de raccourcir le temps que vous êtes exposé à la musique forte. Nous savons qu’il n’est pas toujours possible d’éviter les bruits de décibels élevés.

Lorsque vous écoutez vos airs préférés dans une rue animée, gardez à l’esprit que la surcharge du bruit de la rue n’est pas saine et se traduit par une perte auditive au fil du temps. Vous pouvez toujours profiter de votre musique avec une paire de très bon bruit isolant ou le bruit annulant casques qui vous aideront à garder le volume à des niveaux sains.

En fin de compte, le simple fait de savoir que la perte auditive avec des écouteurs peut se produire fera probablement votre plus prudent de la façon dont vous les utilisez. N’ayez pas peur de devenir “fou” de temps en temps avec souffler le volume au maximum, mais gardez à l’esprit que la pratique de cette habitude régulièrement aura un effet sur votre audition à long terme.

Néanmoins, les écouteurs sont un excellent morceau de technologie qui vous permettent de profiter de la musique partout où vous allez en haute qualité, il serait dommage d’obtenir une perte auditive en n’utilisant pas d’écouteurs de la bonne façon.

Références:

Kyle, Jim, Causes of Hearing Loss, Université de Bristol.

Exposition au bruit professionnel, Sécurité au travail et Administration de la santé, Ministère du Travail.

Roland Mieszkowski, Marek, Common Misconceptions About Hearing, Digital Recordings.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *